Home Forme Physique Mal au dos, ce que vous devriez savoir.

Mal au dos, ce que vous devriez savoir.

6 min read
0
0

MS-Web-Argo-3Les lombalgies communément appelés mal de dos, constituent la principale cause d’invalidité avant 45 ans. Dans 70% des cas, elles touchent le niveau lombaire contre 28% pour le niveau cervical, ( la nuque ). On ne peut pas travailler, on souffre atrocement de jour comme de nuit, on est constamment sous médicaments antalgiques (contre la douleur).
Deux types de professions sont concernées : les métiers exposés à d’importantes vibrations comme pour les conducteur d’engins et les routiers, et ceux imposant des manipulations de charges lourdes pour les porteurs, déménageurs, ouvriers du bâtiment et le personnel médical. Avec l’âge aussi, les gens ont de plus en plus de chance de développer ce mal dû surtout à un vieillissement du disque se trouvant entre les vertèbres, on parle alors de hernie discale. Ceci peut entrainer des douleurs au niveau des fesses et de la jambe parce que le disque presse le nerf sciatique. Donc, si vous ressentez une forte douleur lombaire lorsque vous toussez ou éternuez, vous avez sûrement une hernie discale. Le surpoids, l’arthrite, les cancers, l’hérédité et de mauvaises habitudes telles ‘’fumer’’ peuvent également entrainer le mal de dos.

Comment traiter son mal de dos ?
D’abord il faut voir son médecin pour déterminer si on a affaire à une simple lombalgie ou si la cause est liée à une autre condition pathologique. Le médecin prescrira alors une radiographie et des tests sanguins. Au début du traitement prendre des antalgiques peut s’avérer efficace, mais sans une rééducation des muscles du dos par un physiothérapeute, les symptômes referont surface. Il faut donc voir un spécialiste qui vous guidera avec des exercices appropriés. Il ne faut pas utiliser le mal de dos comme prétexte pour prendre un repos prolongé ; au contraire une activité physique bien dirigée dans les limites de la douleur est nécessaire à la guérison. Il vaut mieux ne pas attendre longtemps pour consulter un médecin ou un physiothérapeute car plus le traitement commence tôt, plus vite sera la guérison.
Changez aussi vos habitudes, en commençant par votre posture. Se tenir droit signifie qu’une ligne verticale peut relier l’oreille à l’épaule puis à la hanche et ensuite à la cheville. Vous pouvez vous exercer en vous tenant étroitement contre un mur, essayant de coller votre dos, vos épaules à celui-ci, avec les pieds joints et les muscles du ventre exerçant une pression sur le pelvis pour qu’il ne penche pas en avant. D’autres nouvelles habitudes incluent la façon dont vous soulevez les poids, ne pliez pas votre dos, pliez de préférence vos genoux. Cela prendra du temps pour changer mais votre guérison sera plus complète. Quand vous travaillez essayer de ne pas rester assis pendant une durée indéterminée, faites des pauses et profitez-en pour marcher autour de votre bureau par exemple. Consulter votre physiothérapeute concernant la qualité de vos chaussures, en cas de surpoids et avec l’âge des chaussures orthopédiques sont conseillées pour prévenir le mal de dos. Quand vous faites un exercice physique veillez aussi à porter des chaussures appropriées. En dernier lieu, maintenez une saine habitude alimentaire en prenant régulièrement des suppléments de calcium et de vitamine D. Je vous souhaite déjà un bon rétablissement !

Cécile Romiette Auguste
Physiothérapeute
[email protected]

Load More Related Articles
  • Massage et aromatherapie : les bonnes pratiques

    L’une des premières questions que l’on me pose quand je dis que je suis physiothérapeute c…
Load More By Dr Cécile Romiette Auguste
Load More In Forme Physique

Check Also

Massage et aromatherapie : les bonnes pratiques

L’une des premières questions que l’on me pose quand je dis que je suis physiothérapeute c…